Nerf des Mages, Paladins et Voleurs, buff des Chasseurs de Démons, Démonistes et Guerriers par Blizzard dans le patch 9.1 de WoW

La méta en PvP et PvE va se tourner vers les classes buffées.

Après huit mois, Blizzard a enfin publié du nouveau contenu pour World of Warcraft via une mise à jour majeure, le patch 9.1. La métagame stagnant, tant en PvP qu’en PvE, a incité Blizzard à le faire évoluer avec de nombreux changements de classes.

Les mages, les paladins et les voleurs, le trio de classes le plus populaire depuis la sortie de Shadowlands, ont subi des nerfs significatifs dans tous les domaines. Les mages ont vu leurs dégâts réduits après avoir bénéficié d’un trop gros burst lors de certaines phases en PvE et d’un potentiel de one shot en PvP. En plus de cela, l’une des capacités les plus compliqué à gérer pour les adversaires, la Cleptomanie, qui permettait aux Mages de voler les buffs de leurs adversaires et de mettre en place une énorme phase de burst en PvP sans possibilité de contre, a été nerfée. Blizzard a rendu le sort accessible uniquement à la spécialisation Arcane.

Les paladins infligeaient trop de dégâts pour un healer en PvE comme en PvP, ils ont donc subi un nerf important dans tous les domaines. De multiples capacités, passives et talents ont vu leurs dégâts réduits après que les paladins aient été capables de faire plus de dégâts qu’un DPS dans certains cas. Bien qu’ils aient reçu quelques buffs de compensation qui augmentent leur potentiel de soin, la réduction des dégâts les obligera à ne plus être le healer par défaut.

Les voleurs étaient trop oppressifs, et il y a eu de nombreux moments dans l’extension où ils pouvaient one shot leurs adversaires en PvP. Si les nerfs n’auront pas un impact trop important sur leurs performances en PvE, ils se feront sentir en PvP après que de nombreux talents aient été modifiés ou retravaillés pour promouvoir un style de jeu plus équilibré, qui ne repose pas sur l’élimination instantanée d’une cible.

Les chasseurs de démons et les démonistes ont reçu des buffs importants en PvP et PvE. Avec eux, un candidat inhabituel, les Guerriers, a également reçu de multiples améliorations. Alors que les deux premières classes étaient assez sous-représentées car elles n’offraient pas autant d’utilité que les autres classes, cette dernière était relativement populaire en PvP.

Les guerriers possèdent de nombreuses compositions viables grâce à leur flexibilité avec les talents. Ils sont très utilitaires, et on ne comprend pas bien pourquoi Blizzard a décidé de leur donner des buffs pour qu’ils deviennent peut-être encore plus oppressants. L’un des talents PvP les plus efficaces ajoutés est Porteguerre zandalari, qui émet une onde de choc qui enracine les ennemis dans un rayon de 10 mètres pendant deux secondes. Ce talent va supprimer beaucoup de contre attaques face aux Guerriers pour les casters, qui sont fragiles et peuvent être supprimés en quelques secondes.

Avec le championnat du monde d’arène saison 2 à l’horizon, nous pourrions voir de nouvelles compositions se faire un nom grâce aux nouveaux équipements, gemmes et talents. Les classes sous-représentées pourraient enfin avoir l’occasion de briller après être restées sur le banc de touche depuis la sortie de Shadowlands.

Le patch 9.1 est en ligne sur les serveurs.