Le guide des emotes les plus populaires de Twitch

En partant de Kappa jusqu'à BibleThump, on vous dit tout !

Photo via Daniel Benavides

Le 6 juin 2011, le site de streaming de jeux vidéo Twitch a été lancé en tant que déclinaison du site de streaming en direct Justin.tv. En près de neuf ans, Twitch est devenu le lieu incontournable du streaming, surpassant même son ancien propriétaire.

La popularité de Twitch est due en grande partie à son chat et surtout à ses emotes ! Avec le chat Twitch, le visionnage normalement passif devient interactif et les emotes Twitch deviennent une sorte de langage secret constitué de private joke.

Les emotes ont changé la façon dont les gens se parlent sur le site et en dehors. Elles peuvent changer le sens d’un message ou, dans de nombreux cas, être le message.

Presque toutes les emotes ont des histoires uniques sur la façon dont elles ont été créées, pourquoi elles sont tant utilisées et à quoi elles servent. De nombreux nouveaux venus dans le monde de Twitch peuvent se perdre dans le monde des emotes qui ne ressemblent en rien aux emojis. C’est là que nous entrons en scène avec notre liste des emotes les plus populaires et leur signification.

Kappa

Image via TwitchEmotes

Kappa est une photo en noir et blanc de Josh DeSeno, un ancien employé de Justin.tv. DeSeno avait travaillé sur le client de chat original de Justin.tv lorsque Kappa a été ajouté comme emote. Ce n’était pas rare à l’époque, car plusieurs employés de Justin.tv avaient ajouté diverses photos de leurs expressions faciales. Mais la photo de DeSeno était beaucoup plus populaire que celle de ses collègues – il est devenu le visage de Twitch.

L’emote est surtout utilisé pour exprimer le sarcasme et le troll, ce qui explique en grande partie son utilisation dans le chat Twitch. Kappa a été utilisé près de 300 millions de fois, selon StreamElements, et chaque jour le visage de DeSeno est spammé sur d’innombrables chaînes.

PogChamp

Image via TwitchEmotes

En 2010, au cours d’un épisode de Cross Counter, une série de vidéos YouTube, Ryan « Gootecks » Gutierrez a réagi de façon emblématique au choc d’un caméraman contre une caméra. Le visage est maintenant connu sous le nom de PogChamp on Twitch, un nom tiré d’une autre vidéo de Cross Counter où Gootecks bat son co-animateur, Mike Ross, dans un combat de pog.

Bien que l’expression de Gootecks soit due à la surprise et au choc, l’emote est surtout utilisée dans les moments d’excitation.

Trihard

Image via TwitchEmotes

Trihard utilise le visage excité d’un streamer populaire sur Twitch, TriHex. La photo a été prise en 2012 lors d’une convention manga au Texas. Les fans de TriHex ont pris d’assaut tous les sondages pour ajouter de nouvelles emotes à Twitch et l’emote Trihard a vu le jour en 2013.

En raison de l’expression qu’elle affiche, l’emote est généralement utilisée pour montrer un excès de joie et d’excitation . Bien que cela se produise rarement, l’emote est également utilisé dans des contextes racistes pour provoquer des streamers.

BabyRage

Image via TwitchEmotes

Il y a plusieurs façons de montrer sa rage sur Twitch. Vous pouvez soit être en colère, frapper un clavier et être étiqueté comme « SwiftRage », soit faire un caprice comme « BabyRage ». Il peut également être utilisé pour désigner quelqu’un qui se plaint continuellement de quelque chose jusqu’à ce que ça en devienne pénible.

Bien que l’emote n’ait été attribué à personne en particulier, elle a fini par se lier à un joueur Dota 2 nommé Arteezy qui est connu pour être un peu trop impliqué émotionnellement dans ses parties de Dota.

Kreygasm

Image via TwitchEmotes

En 2011, l’équipe de Justin.tv a approché le streamer Kreyg pour qu’il possède une emote sur le chat du site. A l’origine, selon Kreyg, il a décliné l’offre. Mais quelques mois plus tard, le terme « Kreygasm » a été inventé sur son stream, ce qui l’a incité à créer une emote digne de ce nom.

Kreygasm est surtout utilisé pour exprimer le plaisir.

NotLikeThis

Image via TwitchEmotes

NotLikeThis est une emote à laquelle nous pouvons tous nous identifier. Elle met en scène Benjamin Swartz, un ancien employé de Twitch, alors qu’il regardait quelqu’un se faire rétamer dans un tournoi de jeux de combat.

Comme à son origine, l’émotion est utilisée pour exprimer l’incrédulité et la déception face à un événement qui a terriblement mal tourné.

LUL

Image via TwitchEmotes

John « TotalBiscuit » Bain était l’un des critiques de jeux vidéo les plus populaires au monde et il se trouve que son emote Twitch est également la plus populaire du monde. Son visage rieur, LUL, a fait ses débuts en 2016 et est instantanément devenu l’une des emotes les plus utilisées sur le site.

Comme on peut s’y attendre, LUL est utilisé pour exprimer le rire.

HeyGuys

Image via TwitchEmotes

HeyGuys représente l’ex directrice de recrutement de Twitch, Selan Akay. Après avoir été ajouté à la plateforme en 2014, l’emote est rapidement devenu la façon officielle d’accueillir à la fois les streamers et le chat.

L’emote est surtout utilisée pour saluer un streamer qui vient de lancer son stream ou pour saluer les membres du chat quand vous arrivez sur un stream.

BibleThump

Image via TwitchEmotes

En 2012, BibleThump a fait ses débuts sur Twitch. Issue du jeu The Binding of Isaac, ce visage rond qui pleure est souvent utilisé dans des moments de tristesse pour montrer sa sympathie.

ResidentSleeper

Image via TwitchEmotes

ResidentSleeper est surtout utilisé lorsque le chat s’ennuie tellement qu’il pourrait s’endormir.

La photo provient d’une tentative du broadcaster Oddler de streamer 72 heures de Resident Evil. Bien qu’il n’ait pas atteint son objectif, Oddler a atteint la barre des 65 heures avant de s’assoupir, créant ainsi l’une des emotes les plus prolifiques de Twitch.

SMOrc

Image via TwitchEmotes

SMOrc est une emote qui est devenu célèbre après la sortie de Hearthstone. Elle représente le visage d’un orque de la Space Marine de Warhammer 40 000.

Bien que la signification de l’emote avant Hearthstone soit inconnue, l’emote est surtout utilisée pour décrire un joueur qui préfère attaquer face plutôt que de trade.

Après qu’elle soit devenu une emote globale, elle a également commencé à être utilisée comme un outil pour se moquer d’un streamer après qu’il ait échoué un challenge ou une épreuve.

SwiftRage

Image via TwitchEmotes

Comme Spamfish, le visage de l’échec sur Twitch, le streamer et YouTuber Joseph « Swiftor » Alminawi est sans doute le visage de la rage sur le site.

En concurrence avec l’emote similaire, BabyRage, SwiftRage est utilisée pour exprimer la colère et même parfois une forte excitation ou une exigeance. BabyRage est plutôt utilisée pour des pleurnicheries ou une rage immature.

WutFace

Image via TwitchEmotes

WutFace est une photo très surprenante du host de l’Overwatch League et commentateur de Halo, Alex « Goldenboy » Mendez. La personnalité esportive était dans la foule de la MLG Anaheim 2014 lorsque la caméra s’est arrêté sur lui. Lorsqu’il a réalisé qu’il était filmé, Goldenboy a fait l’expression de la WutFace.

L’emote est employée dans de nombreuses situations, mais elle est surtout utilisée lorsque les choses tournent mal ou que quelqu’un dit quelque chose de bizarre. Quelle que soit la manière dont elle est interprété, WutFace aura gravée à jamais le visage de Goldenboy dans le chat Twitch.

DansGame

Image via TwitchEmotes

WutFace et DansGame sont assez similaires, mais DansGame est apparue près d’une demi décennie plus tôt. À l’époque de Justin.tv, DansGaming a envoyé une photo dégoûtante au personnel de Justin.tv, qu’ils ont conservé pendant près de 10 ans.

Tout comme WutFace, DansGame est utilisée dans de nombreux contextes différents, mais elle est surtout employée lorsque le chat est dégoûté ou paniqué.

Jebaited

Image via TwitchEmotes

Jebaited met en scène le visage d’Alex Jebailey, le PDG d’une compagnie d’organisation de tournois de jeux de combat nommé CEO. L’emote a été ajouté sur Twitch en 2016 et a été le sujet principal de milliers de copypastas.

Bien que le contexte de l’image soit inconnu, le visage souriant de Jebailey est souvent associé à l’acte de bait dans les jeux vidéo. Ensuite, il est surtout utilisé dans les scénarios où un streamer se fait avoir par quelque chose ou quelqu’un.