Tout sur les rangs compétitifs de CS:GO

Ce n'est pas aussi compliqué que ça en a l'air.

Que vous soyiez dans la famille des silvers ou dans l’élite, le système de ranking de CS:GO est un très bon outil pour juger vos compétences en comparaison aux autres joueurs de la communauté via le matchmaking.

Les rangs compétitifs de Counter-Strike vont des « noobs » à l’élite, tout comme les autres jeux esport. Et sur ce jeu aussi, il faut s’attendre à voir son rang faire les montagnes russes, tout comme ses émotions, du plus grand sentiment de fierté au moment de monter à la baisse de motivation avec le rang qui recule.

Peu importe le rang dans lequel vous vous situez, une chose est sûre : vous aurez l’envie de vous améliorer et de faire monter votre rang pour mieux apprécier l’expérience de CS:GO.

Comment être classé ?

Si vous êtes débutants sur Counter-Strike: Global Offensive, il vous faudra certainement un peu de temps pour prendre vos marques.

Le système de niveaux va de 1 à 40 et n’est utilisé que pour récompenser la progression des joueurs via des skins et des médailles. Une fois que le niveau 40 est atteint, les médailles changent de couleur toutes les 40 fois où vous aurez monté de rang sur l’année, un peu comme le prestige sur Call of Duty. Pour débloquer le matchmaking compétitif, il suffit d’atteindre le niveau 2 en jouant à n’importe quel mode de jeu créé par Valve : Casual, Arms Race, Demolition et/ou Deathmatch.

Le rang vous sera attribué après 10 matchs compétitifs joués. Vous serez placé dans une partie avec des joueurs aux rangs variés et en général, vous intégrerez un rang plus bas que votre niveau réel au début, pour vous pousser à améliorer votre rang.

Pour un nouveau compte, les matchs compétitifs seront aussi limités à deux par jour jusqu’à atteindre les 10 matchs de placement. Valve a introduit cette mesure pour lutter contre les smurfs créés par des joueurs à haut niveau… ce qui ne les a pas vraiment stoppés. Il sera donc possible d’obtenir son rang minimum 5 jours après le lancement du premier match compétitif à raison de 2 parties par jour.

Une fois que vous avez pris vos marques, votre rang sera montré en-dessous de votre pseudonyme sur le menu principal du jeu, et à droite de votre pseudonyme sur les scoreboards. Il n’est possible de voir les rangs de vos coéquipiers que si vous êtes dans un groupe avec eux.

Quels sont les rangs ?

Image via Imgur

La hiérarchie construite par Valve se divise en 18 rangs progressifs. Ces rangs ci-dessus se classent du plus bas au plus haut, en allant de gauche à droite.

Que signifie mon classement ?

Les joueurs classifient les rangs en tiers. En général, le style de jeu change en fonction des niveaux ; les MG, par exemple, sont habitués au système d’économie pour les 4 premiers rounds, ce qui nécessitera très peu de communication en équipe.

Les silver sont en bas de la chaîne alimentaire. C’est le rang où se trouvent les débutants, ce qui signifie que les parties comportent très peu de stratégie. C’est aussi dans ce rang que se trouvent malheureusement beaucoup de smurfs, ce qui rend ce rang plutôt difficile à quitter pour les nouveaux joueurs.

Les Novas se situent dans la moyenne. Les concepts de gameplay du jeu sont en général bien appréhendés : l’économie, le spray pattern des armes, l’utilisation des smokes… les Novas des plus hauts rangs font office de vrai cap en termes de niveau ; c’est là où les joueurs surpassent la moyenne générale de jeu. Les joueurs de type « all aim, no brain » se retrouvent souvent dans le tier Nova : les mécaniques sont là, mais le manque de vision de jeu empêche de passer ce cap.

Les joueurs en Master Guardian sont plus avancés, logiquement. La connaissance des spray patterns, des phases d’achat ou d’économie en partie, la phase d’exécution en utilisant les grenades, ou encore la coordination d’équipe en phase de retake. Pour passer le cap des rangs MG, il faut perfectionner ses compétences et apprendre de ses erreurs, ainsi que d’adapter son style de jeu.

Tout ce qui est au-dessus du rang DMG, donc du rang LE à GE, est là où se situe l’élite de Counter-Strike.

De façon logique, en montant de rang, vous rencontrerez des joueurs qui ont une meilleure connaissance du jeu et qui sembleront même tricher à cause de leurs réflexes rapides. Mais ne vous découragez pas ; cela devrait plutôt être une motivation pour s’améliorer.

Comment monter le ladder ?

Monter le ladder n’a rien d’original : si vous remportez assez de parties, vous montez. L’inverse conduira à un derank.

Selon Valve, CS:GO suit le système de ranking de Glicko-2. L’algorithme évalue essentiellement les compétences du joueur en se basant sur l’impact qu’il a eu sur chaque round et sur l’issue de la partie. Les kills, morts, MVPs, assists, dégâts infligés et poses de bombe sont autant de facteurs qui affectent le niveau caché qui détermine votre place dans le classement. D’un autre côté, la victoire compte plus que les kills pour monter ; le fait d’avoir de bonnes statistiques en partie ne serviront qu’à empêcher le deranking à cause d’un MMR trop bas.

Comment monter plus facilement ?

Le meilleur moyen de monter rapidement est de rejoindre le groupe de joueurs qui partagent le même objectif que vous. Les joueurs sérieux qui jouent ensemble auront des chances de remporter plus de rounds et même de matchs que cinq joueurs en soloqueue. Le meilleur moyen de trouver d’autres joueurs avec les mêmes objectifs est de les ajouter ingame après des parties en mathmaking ou sur des sites prévus.

Si monter est un réel objectif pour les parties classées, il vaut mieux éviter la soloqueue ; cela augmente les risques de rencontrer des trolls, des afk ou des joueurs qui se fichent pas mal de l’issue d’une partie. La soloqueue est associée au deranking à cause du niveau de motivation très variable en fonction des joueurs.

Aller plus loin

Le classement ne fait pas tout ; c’est un nom relativement arbitraire qui définit comment les autres vous perçoivent. Monter le ladder sera plus facile en se concentrant sur le fait de s’améliorer à Counter-Strike plutôt que de faire monter son rang.

Prime

Prime est la dernière nouveauté sur CS:GO. Cela a été ajouté au jeu il y a un moment, mais il a été mis à jour récemment. À la base, il fallait grind 21 longs niveaux pour obtenir le statut Prime. Mais désormais, il est possible de payer environ 15€ à la place. En prenant en compte le fait que CS:GO est un free-to-play, c’est une somme dérisoire.

Prime est une fonctionnalité particulièrement importante pour la ranked. Auparavant, le ladder était rempli d’aimbotters et de wallhackers (des tricheurs) qui se jouaient de leurs adversaires. Leur triche ne conduisait pas à de réelles sanctions, puisqu’il leur était facile de créer de nouveaux comptes.

Prime permet d’éviter ce genre de joueurs : en ayant Prime, vous ne vous retrouvez qu’avec et contre des joueurs qui l’ont également. Cela ne réduit pas les chances à zéro de ne plus tomber sur un hacker, mais elles seront drastiquement réduites : peu d’entre eux payent ou font le grind jusqu’au niveau 21.

En outre, vous pourrez obtenir des items de souvenir exclusifs aux utilisateurs de Prime, ainsi que des drops d’items, caisses d’armes et l’accès à tous les serveurs tenus par la communauté.

Si vous souhaitez devenir un utilisateur Prime, cela devrait être automatiquement activé une fois le niveau requis atteint ou dès que l’achat sera fait. En revanche, si vous jouez à CS:GO depuis un moment, il y a des chances que vous deviez l’activer manuellement. Il est possible de le faire en appuyant sur Play dans le coin en haut à gauche de votre écran, puis sélectionner la pièce verte. Une fois que c’est fait, il suffit de cliquer sur Activer Prime.

RangAbréviation
The Global EliteTGE
Supreme First Master ClassSMFC
Legendary Eagle MasterLEM
Legendary EagleLE
Distinguished Master GuardianDMG
Master Guardian EliteMGE
Master Guardian IIMG2
Master Guardian IMG1
Gold Nova IVGN4
Gold Nova IIIGN3
Gold Nova IIGN2
Gold Nova IGN1
Silver IVS4
Silver IIIS3
Silver IIS2
Silver IS1